JEAN BOUDOU et le VIAUR


Pour des informations plus complètes le mieux est de lire les oeuvres de Jean BOUDOU (celles qui sont éditées...) . Voir aussi le site de sa maison natale


Jean Boudou (Joan BODON
, 11 dec 1920 - 24 fev 1975 ) est né à Crespin (Aveyron , entre Naucelle et Mirandol en passant par Pont de Cirou où se trouve la stèle ci-contre et le musée de la maison natale).

Instituteur (école Normale de Rodez en 1938) puis professeur, il écrit très tôt des poèmes et ses premières publications paraissent au début des années 1950 en occitan, ce qui est la première originalité de son œuvre.
Sa mère, née Balssa (lointaine parenté avec Balzac ) l'a fortement influencé en lui donnant le goût des contes traditionnels qui forment le socle de ses débuts en littérature : « Contes de chez moi » (Los contes del meu ostal en1951), «  Contes du Viaur » (1952), « Contes des Balssa  » (Contes dels Balssas, 1953) et qu'il poursuit jusqu'à la fin de sa vie («  Contes du Drac  », 1975).

La langue occitane, limitée à un cercle restreint de lecteurs, dessert la diffusion de ses nombreuses publications fort variées (histoire, contes, chroniques, littérature fantastique). Cependant, la notoriété posthume de Jean Boudou, actuellement étudié à l'université, nous permet de disposer de traductions certes encore partielles et que l'on peut juger tardives (après 1990, Editions du Rouergue.) mais qui permettent aux non occitans d'accéder à une œuvre dont l'intérêt ne se limite pas seulement au local.