"L'OUSTAL" et le terrain de l'association VIAUR-VIVANT


L'association Viaur-Vivant, dès sa création (été 1990), s'est efforcée (et s'efforce toujours) de développer les atouts de la vallée dont les paysages, notamment, méritaient mieux économiquement et humainement parlant qu'un barrage réservoir vidé l'été.
Depuis 1990,l'association a saisi des opportunités d'acquisition : une cabane de vigneron (baptisée "l'oustal") et un terrain riverain du Viaur. Elle a aménagé ces deux endroits pour les mettre à disposition du public, notamment celui des randonneurs pédestres qui est devenu au fil du temps de plus en plus nombreux dans les circuits de la vallée. L'entretien c'est à dire en clair le débroussaillage annuel est assuré par des militants et pour "l'oustal" par la commune de Pampelonne (merci à elle).


L'album ci-dessous est le témoignage d'un humble travail d'association qui hélas, a parfois subi quelques outrages qu'il a fallu réparer (...!)

L'OUSTAL

Pour trouver le terrain, c'est facile, dans le village de Pampelonne, en se dirigeant vers le barrage de Thuriès, juste après l'église et la place de la mairie prendre la rue sur la droite, celle où passe le GR des gorges du Viaur. A la fin de la partie goudronnée, prendre à gauche le GR qui descend vers le barrage et c'est à 800 m environ, sur la droite du sentier.
On le descend, brouette de chaux aux mains et sourire aux lèvres
On le remonte têtes baissées
On élague d'abord
On brûle ensuite
On tangue sur l'échelle
On s'y stabilise, tout un art
Comme la pause
et la taille des lauzes
On travaille aussi à l'intérieur
Avec une belle vue sur l'extérieur
La pause de la plaque faite main (merci Nicole) préfigure l'inauguration
Les travailleurs savourent la pause
Les randonneurs la réalisation
et le discours d'inauguration
Convivial bien sûr
L'AIRE ISMAEL SIGUIER
Un terrain a été cédé gracieusement à l'association, par Mlles CAYRE que nous remercions et que l'on voit ici avec le président et les vice-présidents de Viaur-Vivant.
Il se trouve près du pont de la Calquière (commune de Mirandol).
Bien situé en bordure du Viaur, il nécessitait d'être dégagé d'une partie de sa végétation pour le transformer en aire de détente.
Il a fallu tronçonner Faire du halage (en bordure de rive, normal!) Pratiquer le portage et le brûlis Et même écrire !
Ca méritait bien une pause-café. En première ligne Ismaël.
Et un apéritif lors de la randonnée d'ouverture.
Plus tard vint une opération de signalisation
Complétant l'ancienne
Ensuite, l'achat et la pose de tables
et puis la décision de baptiser l'aire du nom d'Ismaël Siguier, notre compagnon trop tôt disparu.
A qui l'association rend hommage
Son poste préféré, le grill à châtaignes